TRAPP : un projet pour encourager la mobilité longue des apprentis

Logo TRAPP : la mobilité longue des apprentis

TRaining for APPrentices 

La mobilité européenne des apprentis est un phénomène qui se développe depuis une quinzaine d’années. De nombreux dispositifs permettant un accompagnement financier, administratif, juridique, partenarial ont été mis en place pour y contribuer. Toutefois, force est de constater que la proportion des apprentis bénéficiant d’une expérience professionnelle européenne durant leur formation reste très limitée.

3 à 4%
des apprentis français réalisent une mobilité européenne au cours de leur cursus
72 %
d’entre eux ont une expérience internationale inférieure à 1 mois et rares sont ceux qui partent plus de 3 mois
2.9 %
des apprentis français partent 6 mois à l’étranger. (Sur le plan européen, cette moyenne descend même à 0.8%)

Il apparaît fondamental d’œuvrer à la mise en place d’un véritable espace européen de la formation professionnelle au profit des apprentis !

Objectifs

Faciliter les mobilités longues de formation professionnelle dans l’apprentissage et le post-apprentissage​

Le projet d’innovation TRAPP vise à faciliter, sécuriser et promouvoir les mobilités de longue durée en cours d’apprentissage et en post-apprentissage, à travers des expériences pilotes dans le secteur de la coiffure et de l’automobile. 

Publics ciblés

Les apprentis, les organismes professionnels (organismes de formation professionnels, entreprises et réseaux d’entreprises intéressés par la mobilité des apprenti.e.s), les autorités politiques et publiques. 

Axes de travail

4 axes de travail : 

  • Le cadre juridique : quelles modalités juridiques doivent précéder l’organisation d’une mobilité longue ? 
  • Les ressources humaines : comment maintenir les ressources humaines dans l’entreprise de départ pendant la mobilité ? 
  • Le cadre pédagogique : comment garantir la continuité du parcours pédagogique, quel que soit le lieu de formation ? 
  • L’évaluation/la certification : comment reconnaitre et valoriser la mobilité dans le parcours pédagogique de l’apprenti, une fois qu’il est rentré dans son pays d’origine ? 

Phase pilote d’organisation de mobilités croisées entre les différents partenaires, c’est-à-dire : une entreprise A et une entreprise B échangent un apprenti ayant le même niveau de compétence durant la même période dans le secteur de la coiffure et de la maintenance automobile. 

Date de démarrage

Octobre 2019 (24 mois)

Coordinateur du projet

Les partenaires

Ce projet est co-financé avec le soutien du programme européen ERASMUS+

Suivez l’avancement du projet

@TRAPPerasmus

Pour recevoir plus d’information sur le projet TRAPP et s’inscrire à notre Newsletter

Le soutien de la Commission européenne à la production de cette publication ne constitue pas une approbation du contenu, qui reflète uniquement le point de vue des auteurs, et la Commission ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations qu’elle contient.

Contactez-nous